Historique
des cépages oubliés...


Il existe, à l’état sauvage ou cultivé, de la vigne partout dans le monde :

  • En Europe : 1 espèce : Vitis vinifera
    Il existe de nombreux cultivars appelés cépages (ex : merlot, cabernets, syrah, chardonnay,…). Tous ces cépages rentrent dans la composition des vins d’appellation d’origine contrôlée et des vins de pays. Tous sont greffés.
  • En Asie : Vitis amurensis, Vitis wilsonae, Vitis romanetii…
  • En Amérique : Vitis riparia, Vitis rupestris, Vitis berlandieri et surtout Vitis labrusca au si particulier goût de framboise aussi appelé goût foxé dans le jargon des œnologues.

Au 19ème siècle, on a commencé a faire venir ces nouvelles espèces de vignes venant d’amérique, et en 1853, on introduit ainsi en France et en Europe une maladie : l’oïdium qui fait des ravages ces années-là (50% de la récolte détruite).

Pour combattre l’oïdium, on importe alors des vignes américaines (Isabelle, Concord…) naturellement résistantes à l’oïdium ; et c’est à ce moment qu’est introduit en France le Phylloxera, maladie qui allait détruire tout le vignoble français dans les années qui suivirent.

C’est alors que l’on plante beaucoup de vignes américaines, résistantes au phylloxera, soit franc de pied, soit pour y greffer des cépages français. A cette époque sont réalisés de nombreux croisements (hybrides) entre vignes américaines, ou entre vignes françaises, ou entre vignes françaises et américaines. C’est l’époque des créateurs de cépages comme Georges Couderc et Albert Seibel, qui vécurent à Aubenas, ou Ferdinand Baco dans le Sud-ouest :

  • Espèces pures : Vitis vinifera (Merlot, Syrah...); Vitis labrusca (Concord, Isabelle)…
  • Hybrides franco-américains : Le Jacquez issu de Vitis vinifera, Vitis aestivalis et Vitis cinnerea ; le 7120 Couderc issu de V. rupestris, V. lincecumii et V. vinifera...
  • Hybrides américano-américain : Le Clinton issu de Vitis labrusca et Vitis riparia…

Tous les descendants de Vitis labrusca ont une odeur caractéristique de framboise, praliné mêlé à des notes de fruits exotiques (mangue) : Isabelle, Clinton, Concord, Othello…

En 1935 (décret du 18 janvier), une liste de cépages proscrits est établie pour 6 cépages donnant, soi-disant, des « vins grossiers » : le Noah, l’Isabelle, le Clinton, l’Othello, le Jacquez et l’Herbemont. Plus tard, on a aussi soupçonné la présence d’un taux important de méthanol dans les vins issus de ces vignes. On sait aujourd’hui qu’il n’y a pas plus de méthanol dans ces vins que dans ceux issus des cépages autorisés. On a même récemment découvert dans le Jacquez du resvératrol, molécule très « tendance » aux propriétés anti-vieillissement. Cette interdiction permettait d’offrir aux pépiniéristes de l’époque un marché juteux : il fallait replanter tout le vignoble français ! Seuls restent tolérés les HPD, qui rentrent dans la composition de certains vins de table.

On est passé de 20 500 ha de vignes américaines en 1958 à 1500 ha aujourd’hui essentiellement localisés dans l’Ardèche, les Cévennes et la Vendée. Pourtant ces cépages offrent beaucoup d’intérêts : on peut les cultiver sans les greffer, ils sont naturellement résistants aux principales maladies de la vigne (oïdium, mildiou, phylloxera…) et en plus ils présentent une palette aromatique originale et étonnante : découvrons-les ensemble au cours de nos dégustations thématiques !

Quelques contacts utiles :

  • Livre « Les Vins Mythiques » de F. Couderc, descendant du célèbre hybrideur(Ed. La Mirandole – 30134 Pont-St-Esprit Cedex)
  • Association « Mémoire de la Vigne » - 07110 Beaumont - vigneantan.com
  • Association ARDVCG (Asso pour la Restauration et le Développement du Vignoble des Coteaux du Gier) – les-coteaux-du-gier.fr – Valorisent d’anciens cépages

ORIGINE DES CÉPAGES

Cépages américains

Concord (Rouge) : V. Labrusca
Isabelle (Rouge) : V. Labrusca (X V.vinifera)

Hybrides américano-américains

Noah (Blanc) : V. Labrusca X V. Riparia
Clinton (Rouge) : V. Labrusca X V. Riparia

Hybrides franco-américains

Othello (Rouge) : V. Labrusca X V. Riparia X V. Vinifera
Cunningham (Rouge) : V. Aestivalis X V. cinerea X V. Vinifera
Jacquez (Rouge) : V. Aestivalis X V. cinerea X V. Vinifera
Herbemont (Blanc) : V. Aestivalis X V. cinerea X V. Vinifera
Baco noir (Rouge) : V. Vinifera X V. Riparia
Couderc noir – 7120 (rouge) : V. Rupestris X V. Linceceumii X V. Vinifera
1 Seibel (rouge) : V. Rupestris X V. Linceceumii X V. Vinifera
1 3 Couderc : Linceceumii X (Linceceumii X (Vinifera-Rupestris X Vinifera))
20365 Seyve-Villars (Dattier de St-Vallier) : ?